Clohars-Carnoët, la ville

Vue aérienne de l'embouchure de la Laïta

Plan commune Clohars Carnoët

Mairie de Clohars-Carnoët

Mystérieuse et authentique, la Commune de Clohars-Carnoët invite à la découverte de ses rias et de l’océan : ses falaises, ses plages et ses ports. Terre des peintres depuis le XIXe siècle, Clohars-Carnoët fascine aussi pour ses paysages boisés et ses chemins champêtres.

Clohars-Carnoët est une commune du littoral atlantique située à l’extrémité sud-est du département du Finistère.

Elle est bordée à l’est par la Laïta, ria qui la sépare du Morbihan. Elle est reliée à ce département par le pont Saint-Maurice (route de Clohars-Carnoët à Guidel).

Les communes limitrophes sont : Moëlan-sur-Mer à l’ouest, Quimperlé au nord, Guidel (Morbihan) à l’est. Clohars-Carnoët fait partie du canton de Quimperlé et de l’arrondissement de Quimper.

Le bourg de Clohars-Carnoët se situe à l’intérieur des terres. Le territoire est constitué d’une multitude de villages et hameaux. La commune est bordée de deux petits ports, Le Pouldu, à l’embouchure de la Laïta, et Doëlan, niché au fond d’une anse, près de la limite avec la commune de Moëlan-sur-Mer.
Le Pouldu a connu un développement important du fait de l’activité touristique.

À l’exception du Pouldu et de la crique de Porsac’h, le littoral est constitué de falaises rocheuses. Le sentier des douaniers (GR 34) longe la côte dans sa totalité.
La station balnéaire du Pouldu occupe une ancienne zone dunaire. On y trouve trois grandes plages de sable fin : les Grands Sables, Bellangenet et le Kérou.

La commune compte 660 ha de bois. Les secteurs boisés se situent au nord du bourg avec la forêt domaniale de Carnoët.


Population

Évolution démographique depuis 1793

En 2010, la commune comptait 4 057 habitants. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui organisent une enquête par sondage chaque année.
 

Evolution de la population à Clohars
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu’en 1962 puis Insee à partir de 1968. Wikipedia)