prospection_st_maurice

Une prospection archéologique en cours à Saint-Maurice

La haute saison touristique s’achève à Saint-Maurice et l’équipe dirigée par Gwenaël Guillouzouic entreprend de nouveaux projets pour préparer la saison prochaine.

Afin de développer les connaissances scientifiques et historiques du site abbatial, l’historien et archéologue Paul Benoit* a effectué à la mi-octobre une première prospection pédestre au cœur du domaine de Saint-Maurice. Il était accompagné de Gwenaël Guillouzouic, Joséphine Rouillard, recrutée par la municipalité pour approfondir l’histoire de l’abbaye et de Tanguy Touret, en service civique. Ce repérage s’est déroulé tout au long de la vallée de Ster Nadred, qui a vu arriver en 1177 le fondateur et premier abbé Maurice Duault et les moines venus de Langonnet, pour bâtir une nouvelle abbaye au cœur d’un « désert » de forêt et de marécages.

L’équipe a étudié les ouvrages des Cisterciens : monumentales digues d’étangs maçonnées, sites d’extraction de la pierre à bâtir, captages de sources… Les données recueillies (photographies, mesures, prélèvements des différents types de pierres) serviront non seulement à la connaissance scientifique du site mais encore à proposer une nouvelle approche aux visiteurs qui apprécient déjà le travail pédagogique de l’exposition permanente.

Une expertise bienvenue à Saint-Maurice qui pâtit d’un manque de documentation ou de programme archéologique pour connaître précisément les conditions du développement du monastère.

Pour en savoir plus sur le site abbatial de Saint-Maurice, rendez-vous sur le site internet en cliquant ici.

*Professeur honoraire à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste des techniques médiévales, P. Benoit parcourt depuis plus de trente ans les abbayes cisterciennes afin d’étudier le savoir-faire déployé par les moines blancs au fil des siècles pour mettre en valeur leur territoire.

Comments are closed