Visite chantier Doëlan avril 2014 Clohars-Carnoët

Môle de la grande vache : un chantier sous contraintes naturelles

Après la visite du Conseil général il y a deux semaines sur les différents chantiers portuaires, c’est aux élus que Lionel Runavot -Responsable des Services Techniques- a présenté l’avancement des travaux du môle de la grande vache, à Doëlan.

David Vimart de la société Arcadis, maître d’œuvre, et Philippe Paquet de la société MARC, retenus pour l’intégralité des travaux portuaires de la commune ont rappelé les conditions particulièrement difficiles du chantier. Tout d’abord son accès : se faisant via le sentier côtier, il nécessite de manutentionner à la main tous les éléments nécessaires à la conduite des travaux (banches, treuils, treillis soudés). A cela viennent s’ajouter les contraintes météorologiques liées à la marée : malgré le temps clément de ces derniers jours, la forte houle a déplacé à plusieurs reprises le planning de travail. Les salariés de l’entreprise MARC peuvent être également amenés à travailler de jour comme de nuit, selon les horaires de marées.

Ces réalisations ont été programmées de longue date suite au diagnostic de la DDTM réalisé il y a trois ans. Elles ont pour but de consolider l’ouvrage, notamment sur son extrémité, avec la création d’une carapace sur les 23 mètres du bout de môle. Quant aux joints, ils sont refaits pour éviter que les pierres ne se déchaussent. En tout, ce sont 7 mois de chantier qui sont programmés sur l’ensemble des ouvrages portuaires à Clohars.

Rappel : les travaux de nuit peuvent engendrer des nuisances sonores, dues à l’utilisation d’un compresseur.

Comments are closed