pouldu_grands_Sables

Des nouvelles des jeunes migrants hébergés au Pouldu

Depuis le mercredi 2 novembre 2016, 33 jeunes migrants isolés venant de Calais sont hébergés au centre CCASS EDF du Pouldu.

La troisième réunion de suivi a eu lieu jeudi 25 novembre, en présence des représentants des services d’Etat, du département, de la commune, de l’ARS et du CCASS Energies.

Le 12 novembre, les autorités britanniques se sont rendues à Clohars pour auditionner les jeunes mineurs migrants. Suite à ces auditions, déjà 10 dossiers ont pu être bouclés. Dix jeunes partiront donc aujourd’hui, vendredi 25 novembre, en direction du Royaume-Uni où les attendent des membres de leur famille.

Les dossiers de situation administrative toujours à l’étude
Il restera au centre 22 jeunes, trois ayant quitté le centre depuis leur arrivée. Leurs dossiers font toujours l’objet d’études par les autorités britanniques. Une réponse devrait intervenir pour chacun d’entre eux d’ici 3 semaines. Au terme de ce processus, pour les jeunes qui resteraient sur le territoire national, des entretiens auront lieu pour vérifier s’ils relèvent de la protection de l’enfance. Dans tous les cas, leurs droits seront étudiés pour un visa. Leur origine du Soudan Nord, en guerre, devrait leur conférer le statut de réfugiés selon les accords internationaux.

Elan de solidarité pour proposer des activités
La réunion a aussi été l’occasion de voir comment se passe leur intégration locale. Il apparaît clairement que celle-ci est harmonieuse et riche. Les cloharsiens se montrent attentifs à ces jeunes et de nombreux échanges ont lieu régulièrement. Chaque jour, des aides arrivent et les propositions d’intervention affluent. Des cours d’alphabétisation ont lieu tous les jours. Une douzaine de bénévoles cloharsiens sont impliqués. Des progrès rapides sont réalisés par ces jeunes apprenants. Sur place, les éducateurs, en lien avec les services municipaux et les associations, proposent également des animations sportives. Le but est à la fois de les impliquer et de leur permettre de vivre des situations sur le vivre ensemble. Ce sont aussi des situations d’échanges pour communiquer.

Des ateliers manuels pour la réalisation d’objets en bois sont en projet. Une après-midi crêpes a eu lieu cette semaine avec des bénévoles, où plusieurs d’entre eux se sont essayés avec succès au Billig ! Ils ont pu aussi se rendre sur le centre de formation du FC Lorient et ont visité Pont-Aven.

Pour terminer, un petit point santé. Les bilans santé sont en phase d’être terminés et aucun d’eux ne souffre de pathologie grave.

La prochaine réunion de suivi est programmée le 12 décembre 2016.

Comments are closed