Balade sur les pas de Tal Coat

balade_tal_coat

litho_tal_coat

Tal Coat, lithographie. Mairie de Clohars-Carnoët.

D’une durée de deux heures, entre chemins creux, campagne et océan, cette balade proposée par le Service Culturel, vous invite à parcourir les paysages de Doëlan, lieux d’inspiration de l’artiste.
Tout au long des 8 haltes, sur 4 km, vous découvrirez la vie et l’œuvre de Pierre Jacob dit Tal Coat, peintre méconnu du grand public, qui fut pourtant reconnu par les plus grands, comme ses amis Giacometti, Miró et Braque.

Accompagné d’un guide…

Les lundis d’été, la balade se fait avec un.e guide.
Rendez-vous à 10h30 devant la Capitainerie du port de Doëlan, située sur la rive droite.

Gratuit. Groupe limité à 25 personnes. Annulation en cas de mauvais temps et si moins de 4 personnes.
Se munir de bonnes chaussures. Balade de 4 km d’une durée de 2 heures environ.

… ou toute l’année en autonomie

Grâce à l’application IMAGINA, à télécharger sur votre smartphone, suivez les pas de Tal Coat avec la balade sonore. Vous pourrez ainsi écouter tout au long du parcours les huit séquences enregistrées et mises en musique par le compositeur et musicien Eric Thomas.

  • Téléchargez l’application IMAGINA depuis le store de votre smartphone, chez vous ou à la Capitainerie, grâce au réseau Wi-fi.
  • Une fois l’application téléchargée, rendez-vous sur l’icône Ville de Clohars-Carnoët
  • Cliquez sur le nuage en haut à droite pour charger toutes les séquences audio de la balade. Pour cela, mettez votre portable en hors connexion.
  • Une fois les séquences téléchargées, cliquez sur Démarrer. La séquence sonore se met en route, la balade peut commencer !
  • Pour une qualité d’écoute optimale, pensez à vous munir d’un casque audio à relier à votre smartphone.


Plan du circuit

autoportrait_tal_coat

Pierre Tal Coat

Pierre Louis Corentin Jacob est né le 12 décembre 1905 au bourg de Clohars-Carnoët. Il devient, sous son nom d’artiste Tal Coat, l’une des figures majeures de la peinture française
du XXe siècle. Suite au succès de sa première exposition personnelle, en 1926, il séjourne régulièrement à Doëlan, dans une maison de la rive droite.
Soixante années de travail faites de longues marches en Bretagne, en Provence puis en Normandie lui permettent d’observer attentivement la nature afin de la saisir dans sa vérité. Tal Coat est décédé en 1985 dans l’Eure.
La Ville de Clohars-Carnoët lui a consacré une exposition en 2014.

Liens :
Site officiel du peintre Tal Coat
Domaine de Kerguéhennec (Morbihan) qui abrite le centre de recherche et de création consacré à l’œuvre et à la vie de Pierre Tal Coat.