Les marchés à Clohars

Marché nocturne à Clohars-Carnoët
Quatre marchés existent actuellement sur la Commune :

Le marché du samedi

Si le marché du samedi connaît une activité tout au long de l’année avec une vingtaine de commerçants, il s’étend dès les premiers beaux jours. C’est alors plus d’une trentaine de professionnels qui s’installent sur la place de la Mairie et autour de l’église. Pour favoriser la cohabitation piétons-voitures et par souci de sécurité, les commerçants sont installés prioritairement sur le parvis de l’église.

Le marché du mercredi matin

Même si le marché du mercredi matin au Pouldu est ouvert toute l’année, seul un maraîcher « affronte » les intempéries pour offrir à la population un service de proximité. Une présence très appréciée.
S’y ajoutent parfois un producteur de fromage et un vendeur de fruits. En été, le marché accueille jusqu’à une cinquantaine de commerçants : rôtisserie, fruits et légumes, poissonnerie, biscuits bretons, miel, plantes, chaussures, vêtements, paniers…

Le marché artisanal du mardi, en été

Ce marché, ouvert aux producteurs, créateurs et transformateurs locaux, a lieu place Général de Gaulle (sur le parvis de la mairie) tous les mardis d’été de 16h à 20h.

Le marché nocturne du dimanche en été

Le marché nocturne de la rue des Grands Sables est non-alimentaire. Ce rendez-vous est couplé avec les « Sorties de bains ».

Des marchés qui évoluent

Le marché hebdomadaire du bourg se développe doucement. Une offre plus large serait souhaitable sur ce site. Des contacts sont pris régulièrement en ce sens.
Le marché du Pouldu connaît lui, de par sa situation et sa périodicité, un nombre d’installations en perpétuelle augmentation.
Le marché nocturne du dimanche soir au Pouldu, en juillet et août, devrait continuer son essor grâce aux travaux réalisés dans cette rue et la mise en place de compteurs électriques.

Une complémentarité

En développant ses marchés, la Commune permet d’élargir l’offre proposée aux consommateurs, accroît son attractivité et, pourquoi pas, permet de capter une nouvelle clientèle, susceptible elle aussi, de pousser la porte des commerces locaux.

Le Policier municipal et les services techniques mobilisés

Ces divers points de vente nécessitent une organisation en amont.
Les demandes des commerçants pour venur sur les marchés sont reçues en Mairie et traitées régulièrement par l’adjointe à l’économie et le policier municipal. Ce dernier organise les emplacements pour une cohérence des étals. Et c’est dès 7 heures du matin qu’il accueille les commerçants ambulants ; un métré est alors effectué afin de définir le montant de la taxe à percevoir.