Eau et assainissement

Eau

Service d’eau potable

La commune a délégué sa compétence au syndicat d’eau de Riec sur Belon.
La distribution de l’énergie électrique et de l’eau pour tous usages est assurée sur le territoire des communes de Riec-sur-Bélon, Moëlan-sur-Mer et Clohars-Carnoët et s’il y a lieu de celles limitrophes par le syndicat d’eau de Riec sur belon.

La gestion du service a été confiée par le syndicat à la société SAUR.

L’approvisionnement en eau est assuré par l’usine du Zabrenn à Quimperlé et par l’usine de la Belle Angèle à Pont Aven.
Le syndicat d’eau de Riec travaille en étroite collaboration avec le syndicat mixte de production d’eau de Quimperlé : Le SMPE qui réunit la ville de Quimperlé et les syndicats des eaux, de Mellac et de Riec-sur-Bélon, soit sept communes totalisant 34.000 habitants.
Step en construction Clohars carnoet

Fonctionnement du service assainissement

  • L’assainissement collectif géré par la collectivité sous la forme d’un budget annexe dont la gestion du service a été confiée à la société SAUR par le biais d’un contrat d’affermage. Les investissements restent sous maîtrise d’ouvrage de la collectivité.
  • L’assainissement non collectif dont la compétence a été transférée à Quimperlé Communauté au 01/04/2012. Les informations sur le service d’assainissement non collectif, le SPANC sont disponibles sur le site de Quimperlé Communauté.
La station d’épuration de Clohars-Carnoët, située au Pouldu, a été mise en service en septembre 2014. Cet équipement vient remplacer la station à boues activées de Fort Clohars, qui, 45 ans après sa mise en service et deux extensions en 1981 et 2007, était arrivée à saturation. La nouvelle station est capable de retraiter les effluents de 17 000 équivalents habitants. Son procédé membranaire rejete une eau d’une grande
qualité et préserve ainsi le milieu récepteur, en particulier les eaux de baignade.
Pour en savoir plus, consultez le Kloar Infos n°28 consacré à la nouvelle station en cliquant ici.

Qui doit se raccorder ?
Toutes les habitations raccordables ont l’obligation de se raccorder dans un délai de deux ans à compter de la mise en service des réseaux, soit septembre 2014.
Ce délai de deux ans peut-être augmenté si l’installation individuelle d’assainissement a moins de dix ans. Une demande écrite de dérogation accompagnée de facture devra être adressée en mairie.

Une installation réalisée en 2004 aura dix ans en 2014. L’obligation de raccordement devra se faire avant fin 2016.

Si votre installation a été réalisée en 2010, la date butoir d’obligation de raccordement sera avant la fin 2020.

Pour mémoire, en cas de non raccordement aux dates prévues, la loi prévoit que la collectivité est en droit de percevoir la taxe d’assainissement.

Comment se raccorder ?
Tous les propriétaires des habitations raccordables recevront la visite d’un technicien (habilité par la mairie) qui leur expliquera les travaux à réaliser et qui déterminera avec eux le meilleur emplacement sur leur propriété pour effectuer ce raccordement.

A quel coût ?
Il sera très variable et dépend de la complexité des travaux à réaliser. Après passage du technicien, il appartiendra à chaque propriétaire d’établir des devis et de réaliser les travaux.

Les propriétaires sont également redevables de la PAC ou participation à l’assainissement collectif dont les montants sont fixés par le Conseil municipal en fonction de la surface de plancher des immeubles raccordés. La délibération relative à la PAC est disponible sur le site.

Télécharger le RPQS 2015

Synthèse des dérogations accordées

Consulter les Tarifs

Le Schéma Directeur des Eaux Pluviales

Le zonage d’assainissement


Arrêté préfectoral relatif à l’emploi des produits phytosanitaires à proximité de l’eau.