Une unité de méthanisation, zone artisanale de Keranna

Un projet d’unité de méthanisation a été lancé à Clohars-Carnoët à l’occasion de l’arrivée du gaz de ville, afin de limiter le recours à une énergie fossile impactant notre planète et contribuant au dérèglement climatique.

Le gaz vert est une énergie 100 % renouvelable produite localement à partir de résidus agricoles, d’effluents d’élevage et déchets des territoires. Après épuration, il atteint le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux. On l’appelle alors biométhane.


Le projet à Clohars-Carnoët

À Clohars, les déchets proviendraient de certaines exploitations agricoles proches, des services techniques de la commune et pour une petite partie des déchets agro-alimentaires de l’usine Capitaine Cook. De rebut, ces déchets prendraient ainsi le statut de ressources, pour produire une énergie locale et renouvelable, qui se substituerait aux énergies conventionnelles. Le gaz produit et injecté couvrirait l’équivalent de la consommation de 2000 habitants La commune ayant par ailleurs 12 de ses équipements raccordés au gaz a souhaité pouvoir bénéficier de cette énergie renouvelable locale.

L’implantation de cette installation, du fait des exigences de la loi littoral, doit être positionnée en extension du bâti existant. Pour cette raison, le projet se situe dans la continuité de la zone artisanale de Keranna. Un emplacement est inscrit au PLU dans cette zone depuis 2013 pour accueillir une unité de méthanisation.

Le SDEF (Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement du Finistère) a réalisé une étude de faisabilité.

Ces deux dernières années le projet a fait l’objet de communications régulières : Kloar infos, réunions publiques, vœux du maire, presse, Conseil municipal.

Nous entrons aujourd’hui dans la phase de restitution publique de l’étude qui a été menée. Cette page, comme les réunions publiques en cours, vise à vous informer régulièrement de l’évolution du projet.


La méthanisation, qu’est-ce que c’est ?

La méthanisation (aussi appelée digestion anaérobie) est une technologie basée sur la dégradation par des micro-organismes de la matière organique, en conditions contrôlées et en l’absence d’oxygène (réaction en milieu anaérobie, contrairement au compostage qui est une réaction aérobie).

De ce processus naît deux éléments :

Le digestat qui est le résultat de la dégradation de ces micro-organismes. Il s’agit d’une matière organique, qui pourra être réutilisée en épandage et dont la caractéristique est qu’il est inodore et qu’il réduit le recours à des engrais chimiques

Le biogaz qui est un gaz vert issu d’un processus naturel de fermentation de matières organiques animales et/ou végétales. Une fois épuré, ce biogaz est appelé biométhane.

Lien utile pour en savoir plus sur la méthanisation : https://www.ademe.fr/methanisation